Si j'ai le blues

Elle balance
Ses harmonies
Ou avance
Sa mélancolie
Sensuelle
Et coquine
De ruelles
En collines
Elle caresse
Elle cajole
Puis se presse
Et rigole

Elle enroule
Ses mélodies
Qui roucoulent
Son boogie-woogie
Le train-train
Se décroche
Sous le train
De ses croches
Et son swing
S’abandonne
Au sleeping
De ses sommes

Si j’ai le blues
Qui me dévore
J’écoute du blues
Dans mon décor
Mon vague à l’âme
Est englouti
Par toutes les lames
De fond jazzy

Elle se cache
En amoureuse
Et puis se lâche
En si fougueuse
Elle syncope
En méandres
Elle galope
Pour s’étendre
Jusqu’au soir
Bien au chaud
Sur les noires
Du piano