Savoir comprendre

Savoir comprendre
Pouvoir admettre
Oser entendre
Et se promettre
D’ouvrir son cœur
Comme une porte
A la chaleur
Qui réconforte

Passer du temps
Passer l’éponge
De temps en temps
Sur les mensonges
Tendre la main
Tendre la joue
Pour un demain
Rempli d’atouts

Rendre les armes
Et rendre heureux
Sécher les larmes
Des malheureux
Changer d’avis
Et changer d’air
Pour que la vie
Gagne la guerre

Se respecter
Par évidence
C’est respecter
Les différences
Le pas de l’oie
N’est pas un jeu
La guerre de toi
N’aura pas lieu

Refrain numéro 1
Pour une peine en moins
Pour une tristesse enfuie
Envers ceux qui sont loin
Comme pour les gens d’ici
Il faut savoir
Regarder ailleurs
Qu’à l’intérieur
Du seul tiroir
De son bonheur
Obligatoire

Refrain numéro 2
Pour une peine en moins
Pour une tristesse enfuie
Envers ceux qui sont loin
Comme pour les gens d’ici
Coûte que coûte
Même s’il ne coule
Qu’en goutte à goutte
L’espoir s’enroule
Autour du monde
Comme un foulard
Qui fait la ronde
Au cou du soir