Ils craquent pour moi

Quand je les allume ils craquent pour moi
Sur eux je pose mon regard de braise
Alors ils s’enflamment et ils rougeoient
Pour m’inciter à me mettre à l’aise
Je suis la femme de leurs étincelles
Auxquelles j’offre mon corps dévoilé
Je les attise en faisant la belle
Pour goûter leurs envies de briller

Parfois ils dansent et parfois vacillent
Lorsque leurs langues rouges me lèchent
Ils brillent, ils luisent et ils se tortillent
Quand tout près d’eux j’approche une mèche
Comme ils brûlent alors d’amour pour moi
Lorsqu’ils ronronnent comme une chatte
Je les sens se consumer d’émoi
Et je les secoue pour qu’ils m’épatent

Il arrive que je m’agenouille
J’écoute leurs plaintes dans le silence
Et si je me lasse d’eux je mouille
Leurs désirs chauds avec nonchalance
Pour qu’ils s’endorment dans un long soupir
Sur les charbons ardents que je tire
Quand je les allume ils craquent pour moi
Les feux de bois, les feux de bois
Quand j’ les allume ils craquent tous pour moi
Les hommes, les femmes et les feux de bois.

Refrain
Je les veux rapides
Pour être chauffée
Sans qu’ils soient timides
Toute la soirée
Je les aime avides
Je les veux briller
Je les aime torrides
Je les veux brasiers